Commune Nouvelle

Les Conseillers Municipaux de Guignicourt et de Menneville se sont prononcés favorablement à l’étude de la création d’une Commune Nouvelle.

Qu’est-ce qu’une  commune nouvelle ?

C’est la fusion de nos deux communes qui acceptent de se regrouper pour, sur le plan administratif,  n’en former plus qu’une.

Depuis toujours, le destin de Guignicourt et de Menneville est partagé.  C’est encore plus vrai, ces dernières décennies. Par les écoles, premier élément fédérateur à travers un groupement scolaire, auquel les deux communes ont collaboré en fonctionnement. Mais aussi au travers des habitudes de vie quotidienne des habitants des deux communes qui se croisent et partagent les mêmes lieux (Services de santé, commerces de proximité, marché hebdomadaire, transport ferroviaire, clubs sportifs, associations, …).

Les Maires des deux communes ont eu la volonté de renforcer la collaboration de leurs communes dans un souci d’efficacité et d’efficience des services de proximité.

Etant garants du lien entre la population et les élus et de la relation de proximité entre administration et administrés et ayant la volonté de pérenniser les deux communes fondatrices, de mutualiser les services indispensables au développement et à l’épanouissement des habitants, tout en offrant à chacun la même qualité de services, les élus ont, ainsi, souhaité créer une Commune Nouvelle regroupant leurs deux communes.

Ce projet de création d’une Commune Nouvelle s’inscrit dans une réorganisation territoriale significative (Loi NOTRe) bousculant les limites des régions et des territoires communautaires.

La rareté de l’argent public, associée à des attentes fortes de nos concitoyens pour améliorer les services aux publics tout en maîtrisant la fiscalité locale, rendent ces réformes incontournables.

La Commune Nouvelle permet, face à l’intégration des compétences notamment en matière d’aménagement du territoire, de garder, pour les communes membres, une place prépondérante dans l’organisation administrative générale notamment une meilleure représentation de son territoire au sein des différentes administrations, de la Communauté de Communes de la Champagne Picarde dont elle dépend, des différents syndicats auprès desquels elle est membre.

En renforçant les solidarités entre les deux communes et en instaurant la concertation comme préalable à la décision à l’action publique, la Commune Nouvelle contribuera à une forme de gouvernance plus moderne et mieux adaptée aux enjeux auxquels le territoire doit faire face.

Les grands principes :

Une Commune Nouvelle qui se substitut, administrativement, aux deux autres.

Son nom résulte, généralement, de la juxtaposition des noms des communes fondatrices.

Elle est dirigée par un Maire et un Conseil Municipal.

Elle se définit comme une collectivité de projets, en charge des grands services publics, de la définition des politiques locales et des investissements structurants. Elle est ouverte sur le territoire dont elle défend les valeurs.

Les communes historiques conservent leur nom et leurs limites territoriales mais ne sont plus des collectivités territoriales. Elles deviennent Communes Déléguées – Commune Déléguée de Guignicourt – Commune Déléguée de Menneville.

Elles ont, chacune à leur tête, un Maire Délégué lui-même adjoint du Maire de la Commune Nouvelle.

Elles sont au cœur de l’organisation quotidienne. Elles portent les services qui accompagnent chacun d’entre nous tout au long de sa vie. Elles animent leur territoire en lien étroit avec les habitants, les associations et l’ensemble des acteurs du réseau social, éducatif, culturel, sportif qui fait leur spécificité et leur identité.

Les prochaines étapes 

Ecriture d’une charte

Elle est le socle des principes fondateurs de la commune nouvelle.

Elle rappelle le contexte (historique, social, culturel, économique, géographique …), les habitudes de vie de la population, les coopérations existantes entre les communes (travail commun, existence de syndicats intercommunaux …), les enjeux et les perspectives (renforcer la représentation du territoire par rapport à l’Etat, aux autres collectivités et à l’intercommunalité…).

Elle formalise le projet commun de territoire défini entre les élus, la volonté de se regrouper et les objectifs poursuivis (aménager le territoire, créer et/ou maintenir des services publics, permettre l’égalité d’accès aux services par les habitants, partager des politiques, mutualiser et mettre en commun des moyens…), tout en conservant l’identité des communes fondatrices .

Elle permet d’acter l’organisation de la commune, le rôle des communes déléguées, l’organisation des personnels en place, …

Information des habitants des deux communes

Délibération des Conseils Municipaux  des deux communes, avant le 1er octobre 2018, pour créer la Commune Nouvelle au 1er janvier 2019.